Découvrez certains lieux insolites de l'Australie

Les touristes comme le grand public connaissent la destination australienne à travers sa célèbre Grande barrière de Corail, ses fameux marsupiaux et l’opéra de Sydney. Mais l’île-continent recèle aussi des endroits insolites. Ces lieux pittoresques échappent la plupart du temps aux voyageurs dans le cadre circuit de découverte en Australie. Cependant, ils s’apparentent à de véritables trésors pour les passionnés.

La ville hantée de Toowoomba

C’est au Sud-est du Queensland qu’un séjour en Australie peut commencer pour les visiteurs afin de découvrir ces lieux insolites. Toowoomba est une petite ville située à quelques heures de Brisbane. L’aspect calme et moderne de la région aura peut-être réussi à amener les routards à penser qu’il s’agit d’une localité comme les autres, mais ils seront vite surpris de ce qui fait la renommée de cet endroit : les fantômes.

Des vidéos, des photos et des enregistrements audios témoignent de diverses manifestations surnaturelles qui ont été vues ces dernières années à Toowoomba. Certains affirmeront tout de suite que c’est une histoire destinée à attirer l’attention des touristes. Cependant, il suffit d’un détour du côté du cimetière et d’un coup d’œil sur les scènes filmées pour convaincre les aventuriers du contraire. Une équipe de chasseur de fantômes (les Toowoomba Ghost Chasers) s’est d’ailleurs formée sur les lieux pour ceux qui désirent en savoir davantage sur ces phénomènes paranormaux.

La forêt et le sanctuaire de William Ricketts

Autre site pouvant figuer sur le parcours d’un voyage atypique en Australie pour ce qui passe par le parc national de Dandenong Ranges au sud-est de Melbourne : la forêt et le sanctuaire de William Ricketts. Il s’agit d’un domaine insolite de 1,5 ha qui appartient à un célèbre artiste australien William Ricketts. C’est 1934 que ce sculpteur a acquis le terrain. Passionné par la culture aborigène, les croyances et les coutumes locales, ce grand personnage dédia une partie de sa vie à mettre en avant les particularités des valeurs et du mode de vie des autochtones. Le grand William a surtout côtoyé les Pitjantjatjaras et Arrerntes. Et pendant 10 ans, il a essayé de les comprendre en partageant leur quotidien.

En entrant dans le sanctuaire, les aventuriers verront tout de suite ces visages inertes les fixer du regard. Ces formes mystérieuses représentent les indigènes que l’artiste a rencontrés durant la découverte de son pays natal. Il y en a 92 en tout et parmi ces sculptures qui arrivent à donner une nouvelle vie à la nature, vous avez une, en particulier, qui vous montre les traits de la figure de l’auteur. Cette forêt est devenue un parc accessible au public après la mort de William Ricketts en 1993.

Le village troglodyte de Coober Pedy

Cette localité est l’une des plus singulières absolument à découvrir lors d’un voyage en Australie. C’est en suivant le grand axe routier Stuart Highway jusqu’au nord d’Adélaïde que les aventuriers rejoindront ce village niché en plaine Australie-Méridionale. Sur les lieux, dès que l’on parle de Coober Pedy, les habitants relatent tout de suite l’histoire des mines d’opale et du quotidien des travailleurs sous la canicule. Mais cette région de l’Outback australien est surtout réputée pour ses constructions souterraines.

Les conditions de vie ont été tellement si dures durant les périodes de production qu’il a fallu que les résidants trouvent une solution. En empruntant les passages souterrains, les visiteurs pourront contempler les maisons troglodytes. L’ambiance devient plus douce dès qu’on avance vers l’intérieur. Chaque semaine, les fidèles de Coober Pedy se regroupent dans les églises aux murs de pierres. Un peu plus loin, des musées ont aussi été érigés pour rappeler aux voyageurs les particularités du village.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.